Construire une Niche pour Chien

Acheter un Chien . com

MENU

Tout ce qu'il faut savoir avant d'acheter votre chien.

Accueil

Histoire
Anatomie
Liste des races de chien 
Caractéristiques
Sens
Soins et santé
Entretien
Alimentation
Reproduction
Maladies et vaccinations
Rôle et place du chien dans la société
Chiens d'utilité
Services pour chiens
Nom des chiens
Chiens célèbres


Construire une Niche


 

LE LOGEMENT DU CHIEN.

 

Pour que votre chien se sente agréablement logé, il lui faut un endroit chaud et confortable pour dormir.

Vous avez préparé un coin de la cuisine et votre chien dispose d'un emplacement agréable. Pourtant il vient vous retrouver chaque soir devant le poste de télévision ! C'est parce que — animal domestique — il est devenu sociable. Il préfère la compagnie de la famille au confort de son panier ou de sa niche. Vous devez donc prévoir, en premier lieu, un emplacement dans la pièce où vous et les vôtres avez ordinairement l'habitude de vous tenir.

 

Le chien qui dort à l'intérieur.

 

Vous lui réserverez une couche personnelle, car vos coussins, vos fauteuils ou vos tapis ne sont pas facilement lavables.

Pour un chien d'appartement, il n'y a vraiment pas de grands problèmes. Selon sa taille, un petit panier ou une caisse feront l'affaire. Placez un coussin en caoutchouc mousse recouvert d'un tissu lavable. Certains chiens détruisent les paniers qui leur sont destinés en les mordillant. Le seul remède est de sévir chaque fois, mais jamais lorsque le chien se trouve dans sa couche. Menacez-le de loin. Songez qu'il faut toujours laisser à l'animal un havre de paix. Laissez-lui aussi un os à mordiller, bien propre et sans moelle. Il perdra cette fâcheuse habitude pour s'en prendre uniquement à son os, comme un enfant à son jouet.

Il existe aussi de splendides lits pour chiens vendus dans les magasins spécialisés. Mais ne soyez pas étonné si le vôtre préfère une couverture dans un coin tranquille. D'autres encore préféreront se glisser sous le lit ou s'étendre devant la porte de la chambre du maître.

De toute façon, que votre chien dorme sur un matelas moelleux ou sur une vieille couverture, préservez-le des courants d'air et de toute humidité. La plupart des planchers d'appartement sont sujets à des courants d'air ; il faut alors élever la litière du chien au-dessus du sol ou choisir un emplacement protégé. Pour vous assurer qu'aucun courant d'air n'est à craindre, frottez une allumette. Si la flamme vacille, vous devez choisir un autre emplacement.

 

Le chien qui dort à l'extérieur.

 

Les chiens de garde ou d'utilité, comme les chiens à toison épaisse, préfèrent souvent dormir au grand air. Assurez-leur un toit contre les intempéries.

La niche est cette habitation rudimentaire qui doit garantir le chien ; elle doit toujours être réalisée en fonction de sa taille. En effet, une niche trop grande sera plus froide et trop petite, elle deviendra vite incommode.

Le sol doit être sec et bien drainé. Pour l'été, la niche sera placée à l'ombre. L'ouverture sera orientée autant que possible vers le sud ou l'ouest. La base ne devra jamais reposer à même le sol et, en règle générale, il faut élever le plancher de 5 ou 10 cm. Vous pouvez placer une brique aux quatre coins, ce qui suffit à assurer une bonne hauteur en éliminant tout risque d'humidité. De plus, cette disposition est favorable en toute saison, été comme hiver, car la niche reste confortable que le sol soit brûlant ou gelé. Evitez surtout la protection illusoire d'une niche à ouverture béante qui permet au froid et au vent de souffler jusqu'à l'intérieur. Le moyen le plus sommaire est de clouer une couverture en haut de cette ouverture : c'est préférable aux courants d'air. D'une niche à l'autre, tout dépend de votre budget. Si la majorité des niches sont en bois, celles en béton, en ciment ou en briques ont le grand avantage d'être facilement désinfectées.

Mais le sol de la niche doit toujours être en bois, moins froid que le ciment. Le toit et les parois latérales seront parfaitement étanches. Vous aurez avantage à prévoir un panneau coulissant comme toit, ce qui vous simplifiera les changements de litière.

Il existe deux moyens de protection pour rendre la niche confortable et éviter cette ouverture béante de l'entrée dont nous parlions plus haut. Vous pouvez construire une niche avec un couloir extérieur servant de coupe-vent. Ce procédé est très efficace. Le chien passe par la chicane ainsi créée et se repose à l'abri du vent.

Si votre budget est plus important, vous pouvez séparer l'intérieur de la niche en deux compartiments, ayant chacun l’entrée disposée en opposition. La chicane est ainsi doublée et la protection est parfaite. Vous pouvez encore isoler les  parois avec des revêtements spéciaux.

Comment garnir la niche ? Il arrive souvent que des maîtres réservent à leur chien des vêtements usagés, de vieux sacs, de la paille, du foin séché. La litière est très importante pour les chiens vivant et dormant toute l'année à l'extérieur. D'abord pour la chaleur qu'elle fournit, ensuite pour le confort. Les chiens ne peuvent dormir à même le sol, c'est une question de protection élémentaire. La litière devra avoir une épaisseur d'au moins 5 cm. Elle peut aussi être constituée de vieux journaux ou de copeaux de bois. Les copeaux de bois de cèdre présentent des avantages particuliers, d'abord contre les parasites et aussi pour l'odeur que le chien véhicule avec lui. Mais ils ont un net désavantage : ils s'agglomèrent et se salissent. Une telle litière demande donc de fréquents renouvellements.

La paille et le foin sont parfois à éviter, car ils peuvent irriter la peau. Nous conseillons pendant l'été l'usage des vieux journaux et pour l'hiver, une couverture ou un large coussin. A défaut de ces précautions, votre chien souffrira de rhumatisme et d'infirmités précoces.

Un point encore : placez devant la niche un plancher à clairevoie, soigneusement désinfecté.

Au moins une fois par mois, combattez les parasites et la vermine. Aucune excuse ne justifie l'oubli de cette précaution. L'habitat de votre fidèle compagnon se doit de rester propre et net. Faites des aspersions et des pulvérisations dans sa niche. Vous trouverez tous ces produits dans le commerce.

Le chenil

Un chenil est un local aménagé pour l'habitation de plusieurs chiens. Ils peuvent y vivre par couples, dans des niches séparées ou être réunis dans une salle commune. Tout chenil doit avoir une cour où les chiens peuvent prendre leurs ébats en toute liberté. Il existe de grandes différences entre les chenils. Certains comportent de petits pavillons où les chiens peuvent être toilettés, où la nourriture sera préparée, une salle d'examen vétérinaire, un local pour la quarantaine, pour les jeunes mères et leurs chiots... mais nous atteignons ici le professionnalisme.

 

L'enclos

En principe, un chien ne doit jamais être enchaîné. Si vous ne pouvez le laisser folâtrer, aménagez-lui un enclos plutôt que de l'attacher.

La clôture électrique est fort peu efficace. Un chien apprend très vite à sauter par-dessus, ou à passer par-dessous. Les meilleures clôtures sont les grillages de treillis métallique, protégés par un revêtement en plastique. Elles sont coûteuses, mais durables et faciles à placer. Elles existent en plusieurs hauteurs et sont supportées par des poteaux en bois. Une clôture d'un bon mètre de hauteur suffit pour enfermer la plupart des races. Ce n'est pas suffisant cependant pour les très grandes races ni pour les chiens sauteurs qui peuvent encore tenter l'escalade malgré des clôtures de plus de deux mètres.

La clôture en palissade de bois est plus coûteuse encore et nécessite de l'entretien (peinture, enduits), mais elle a l'avantage d'éviter les contacts entre chiens et les aboiements dus au passage des gens ou des voitures.

Les chiens fouisseurs, qui creusent des terriers, vous obligent à enfoncer la clôture à environ 30 cm de profondeur ou à installer un système de petit grillage à sa base. Dans votre espace clos, prévoyez des zones d'ombre. S'il n'y a pas d'arbres, protégez votre chien par des parasols de plage. Un auvent de planches lui procurera un ombrage en été et une place sèche par temps de pluie. Veillez en tout cas à ce que le chien ait toujours accès à un bol d’eau.

 

Copyright 2006 Acheter un Chien.com